Un Peuple au Destin incertain, et en manque de Leadeship innovant ,et conséquent.

0
2404

Le Peuple de Guinée a connu un demi siècle de dictature de répression sanglante Martyrisé par ses fils et filles ,dont les plaies peinent encore à être cicatrisées car les bourreaux d’hier se sont taillés des postes de responsabilité élevé dans le régime actuel .
Comment voulons-nous qu’un peuple prenne ses responsabilités quand les mêmes personnes rôdent autour du pouvoir et se s’échangeant d’un mercato politique à un autre.
Le peuple est manipulé par des leaders politiques qui n’ont ni programme ni vision dont la seule arme reste le repli identitaire, en montant les communautés les unes contre les autres c’est ce qui fait que ce peuple vaillant de Guinée unis et solidaire qu’on a vu lors de la grève en janvier et février 2007 peine à en sortir pour lutter contre les maux qui nous assaillent et tenaillent aujourd’hui.

En Démocratie toute la théorie repose sur le peuple car un pouvoir qui s’exerce contre la volonté du peuple doit disparaître. ceci dit seul le peuple est souverain lorsqu’il veut se débarrasser d’un dictateur qui voudrait usurper sa souveraineté il agit comme un seul homme .

Le Peuple de Guinée est à la croisée des chemins face à un Clan opportuniste et affairiste qui souhaiterait s’éterniser au pouvoir et qui a déjà rééditer toutes les anciennes pratiques connues de l’ancien régime afin de maintenir ce pays dans ce cercle vicieux.
Et de l’autre coté face à des patriotes aux esprits éclairés et qui envisagent un destin et un nouveau départ pour la sauvegarde de tous les acquis démocratiques arrachés au prix des vies de nos compatriotes tombées lors des mouvements sociopolitique vécus dans notre pays .

Face à ce défi un leadeship innovant et conséquent doit se remettre en place du plus vite que possible ceci dit le peuple a besoin d’un leader d’opinion qui va montrer la voie à suivre et non se retrancher à des simples communiqués laconiques dont le simple but est de se victimiser davantage de tous les combats qui ont prospéré il a fallu un meneur d’hommes au premier rang et non second
Il faut que les leaders politiques sortent de leur confort et réalisent c’est en étant sur le terrain que la lutte sera gagnée.
L’exemple de la manifestation du 28 septembre est une preuve vivante pourquoi on s’en servirait pas pour pousser le pouvoir dos au mûr .

L’histoire nous a enseigné que tous les régimes dont l’assise repose sur le mensonge , la force la diversion finira par périr par la force donc c’est sans doute le rapport de force reste et demeure la seule option pour se débarrasser de ce régime et c’est bien de faire des offensives diplomatiques mais la solution est beaucoup plus interne qu’externe.
Le peuple de Guinée est partagé entre un changement dans la continuité et une rupture pour le changement il revient aux acteurs politiques de lire entre les lignes du peuple pour tirer les conséquences nécessaires.
le peuple est convaincu que seul la lutte libère mais avec des leaders visionnaires.

Saikou Diallo
Citoyen Guinéen en France.

Suivez-nous et aimez-nous :