La Guinée Tourne la Page de la Dictature, pour une Transition Militaire.

0
77

Alpha Condé Un prétendu opposant démocrate convaincu, devenu un dictateur vaincu.

Le 5 septembre dernier marque un tournant décisif dans l’histoire socio-politique du pays.Le Président en exercice vient d’être renversé par l’armée.

A L’instar des autres Coup D’État que le pays a connu , celui-ci était d’une particularité fracassante ,en ce sens on a assisté à l’arrestation du Chef de L’État, dans des conditions peu reluisantes avec une vidéo virale qui a fait le tour des réseaux sociaux, montrant un Président assis déboussolé et avec une chemise déboutonné, et des yeux hagards regardant avec mépris et dédain , les officiers qui étaient devant lui , ces derniers voulant montrer à l’opinion que l’intégrité physique du Chef de L’État a été préservée , en lui posant quelques questions sur ses conditions d’arrestations et son état physique.

Cela était-il prévisible ? Pourquoi le Président Alpha Condé s’est entêté ? Quelles sont les raisons qui ont prevalues à ce comportement anti-democratique de l’ancien opposant démocrate convaincu et rebaptisé en dictateur au pouvoir ? Quelques Solutions pour la Transition et un retour à l’ordre Constitutionnel.

Dans un raisonnement minutieux nous tenterons de répondre à ces questions , tout en analysant l’univers socio-économique et politique ainsi que les logiques qui sous-tendent ce Coup D’État.

D’abord, depuis l’élection présidentielle du 18 Octobre 2020 , à la quelle Alpha Condé a pris part en se déclarant vainqueur dès au premier tour avec un score soviétique.

Sachant que ces élections ont été financé par le budget National c’est sans doute après les élections le pays s’est retrouvé dans un déficit budgétaire à cela s’ajoute les détournements des deniers publics, L’Etat se retrouve avec des caisses plus ou moins vide .

Il fallait trouver un moyen de renflouer les caisses, le premier réflexe pour eux ça été d’augmenter le prix du carburant , et le prélèvement de 5% du salaire des fonctionnaires.

Le panier de la ménagère devient le panier de la galère , le Chômage massif des jeunes diplômés, l’inflation à hauteur de 12% , les Guinéens traversaient des moments très difficile avec un Smic qui donne envie de dormir que de travailler, rupture de Dialogue entre le pouvoir et l’opposition, la criminalité grandissante , l’incarcération de prisonniers politiques ainsi que des membres de la société civile et tant d’autres anonymes croupissaient dans les geôles de la dictature. Pendant ce temps , un petit clan mafieux perché au Sommet de L’État est entrain de s’enrichir illicitement au détriment du peuple.

Tout ce Cocktail de crise et de cherté de la vie , d’injustice sociale et d’inégalités ,laissaient entrevoir soit un soulèvement populaire ou un Coup D’État .

L’entêtement étant le propre de tous les dictateurs le Président Alpha Alpha Condé n’était pas en reste, il n’a voulu écouter personne , même parmi ces fidèles compagnons et amis certains furent choqués de l’ambition démesurée, à vouloir vaille que vaille aller vers son projet maléfique de 3ème machin enfin mandat , c’est là qu’il a perdu l’estime du peuple vaillant de Guinée, car ce 3ème mandat était un mandat de trop .

Le Peuple l’a fait savoir à plusieurs reprises à l’occasion des manifestations du Front National pour la défense de la Constitution (FNDC .)

Les raisons qui ont prevalues à ce comportement n’est rien d’autre que la Boulimie du pouvoir qui nous rend sourd , muet et aveugle , le pouvoir ne change pas une personne mais il révèle sa personnalité ce qu’elle est réellement et loin de ce qu’elle pense être, ce fût le cas du Président Alpha Condé Un prétendu opposant démocrate convaincu, devenu un dictateur vaincu .

Tout fini par finir ,

Avec l’arrivée du CNRD, ce que je propose pour cette transition .

Il est de coutume en Afrique quand les militaires prennent le pouvoir, ils sont acclamés par le peuple car cela pour un premier temps est perçu comme une délivrance, et souvent l’armée se prête à des annonces et intentions émotionnelles dont les conséquences peuvent être fatale dans la continuité du processus de démocratisation du pays. C’est pourquoi je propose que d’ores et déjà que la feuille de route de la transition soit déclinée et mis en œuvre.

1- La Mise en place Du Conseil National de la Transition (CNT)

2-La Mise en Place d’un Gouvernement D’union Nationale et à caractère inclusif.

3-La Création d’un Cadre permanent de Dialogue entre les acteurs sociaux, Politiques et les Partenaires sociaux au développement.

4-La lutte contre la dépolitisation de l’administration.

5-Un délai de 18 mois minimum et maximum 2ans pour déboucher sur l’organisation des élections libres crédibles et transparente.

6- Éviter le recyclage des déchets Politiques dans le pays ( Car plus les cadres se sédentarisent à des postes ils deviennent de plus en plus corrompus )

7- Créér un Cadre idéal pour inciter le retour des Guinéens et Guinéennes de la diaspora pour un retour d’expérience au service de la République.

8- Réexaminer tous les marchés attribués de gré à gré sous l’ancien régime.

Avec toutes ces réformes, nous espérons que la transition ira à son terme.

Car une période Transitoire doit être celle des éclairages afin de dissiper les nuages et rectifier les erreurs du passé pour un retour à l’ordre Constitutionnel.

Que le Peuple reste aux aguets , les politiques vigilants l’armée visionnaire pour nous sortir de l’ornière , et le Président qui sera élu devra nous conduire vers la lumière.

Je termine par cette Citation de Thomas Sankara : ( Un Militaire sans Formation Politique, n’est qu’un criminel en Puissance ).

#SAIKOU #DIALLO

Analyste Politique.

Suivez-nous et aimez-nous :